Un nouveau laser prostate pour traiter l’Hypertrophie bénigne de prostate par HoLEP. 

L'hôpital Privé du Vert Galant, établissement du Groupe Ramsay GDS a toujours bénéficié d'un plateau technique de pointe. Après avoir été le premier centre de santé privé français à se doter d'un lithotripteur (appareil utilisé pour casser les calculs urinaires), l'établissement a fait l'acquisition d'un LASER PROSTATE HOLMNIUM 100 Watts afin de réaliser des énucléations prostatiques laser (HOLEP) qui permet de traiter les adénomes de prostate jusqu’à 100 grammes en ambulatoire, mais surtout les plus volumineux par voie endoscopique, au lieu de la classique chirurgie ouverte. À l’approche de la cinquantaine, de nombreux hommes sont concernés par les troubles urinaires consécutifs à un adénome de la prostate (difficultés à uriner, réveils nocturnes, envies urgentes...). Près de 100 000 nouveaux hommes se plaignent chaque année en France de troubles urinaires pouvant être en rapport avec cette maladie. En France, près de 2 millions d’hommes ont des troubles urinaires et la moitié d’entre eux est traitée médicalement pour une hypertrophie bénigne de prostate (HBP). En moyenne, un homme sur 10 aura recours à un traitement chirurgical lié à une HBP.

 
Picture2.png
unnamed.jpg

IRM d’un volumineux adénome de prostate de 195 grammes avant une énucléation prostatique laser (HoLEP)

Le docteur Allan LIPSKER (Chirurgien Urologue - attaché à l'Hôpital Paris Saint-Joseph) rejoint l'équipe d'urologie du Vert Galant constituée historiquement des docteurs PEDRON, HOFFMANN et DAHAN, pour développer plus particulièrement cette technique de laser prostatique. Durant son parcours au sein de l'Hôpital Paris Saint Joseph, le Dr LIPSKER a acquis une vraie expertise en chirurgie laser prostatique et Robotique. L’HPVG, historiquement centre de démonstration international pour son lithotripteur, profite de cet investissement et de l’expérience du Dr LIPSKER pour devenir centre de formation HOLEP sur cette nouvelle prise en charge. 

A ce jour de nombreux chirurgiens ont été formés par le docteur LIPSKER qui partage sont expertise (CHU AMIENS, CHU TENON AP-HP, CHU Besançon, CH METZ, clinique de PAU, BAYONNE…).

Les avantages majeurs de la technique HOLEP sur les prostates volumineuses sont de limiter les saignements per-opératoires et post-opératoires, d'éviter une "ouverture" chirurgicale et de diviser par trois la durée d'hospitalisation (1 à 2 jours versus une semaine pour la chirurgie ouverte). Sur les prostates de petits volumes, cette technique permet d'éviter une hospitalisation classique et de privilégier une hospitalisation en hôpital de jour. La sécurité du patient dans ces conditions est assurée par un appel systématique le lendemain de l'intervention, par la présence d'un service d'urgence rompu à l'urologie fonctionnant 24h/24 et 7j/7, et surtout d'une équipe d'urologie plein temps dans l'établissement.

Pourquoi l’HoLEP?

 Choisir HOLEP s’inscrit dans une volonté du Groupe RGDS et de l’HPVG de regarder vers l’avenir. En effet cette technique opératoire, encore extrêmement rare au sein du territoire nécessite un investissement important pour l’établissement et un certain temps d’apprentissage pour les chirurgiens afin de parfaitement maitriser la technique.

Un chirurgien pendant une procédure à l’hopital du vert galant

Un chirurgien pendant une procédure à l’hopital du vert galant

Le matériel utilisé

Le matériel utilisé

L’intervention consiste à introduire un appareil (résectoscope) sous anesthésie générale  ou rachis- anesthésie par l’urètre jusqu’à la prostate. Puis une fibre laser de moins de 1 mm de diamètre, dirigée au travers du resectoscope, permet d’énucléer  l’adénome prostatique à travers le canal de l’urètre en le luxant dans la vessie (ce qui élargit le canal urinaire et lève l’obstacle). Une fois l’adénome énucléé par la technique HOLEP, il sera morcelé dans la vessie pour être extrait et analysé.

Picture5.png

Cette intervention pourra être proposée en ambulatoire si vous n’êtes pas sous traitement anticoagulant ou si vous n’êtes pas en sonde à demeure avant l’intervention. Les résultats sont pérennes, compte tenu de l'ablation complète de l'adénome, et le taux de retraitement est quasi nul.

 L'hôpital privé du Vert Galant situé à la jonction des plusieurs départements et son équipe d'urologie sont heureux de pouvoir mettre cette technologie innovante au service de la population de Seine Saint Denis et des départements attenants (Oise, Seine et Marne et Val de Marne).

Principaux avantages :

  • Absence de limite de volume prostatique pour réaliser l’intervention

  • Diminution de la durée d’hospitalisation (sortie le plus souvent le lendemain de l’intervention ou le surlendemain)

  • Intervention pouvant être pratiquée en chirurgie ambulatoire

  • Diminution des saignements per et post-opératoires

  • Possibilités de réaliser l’intervention chez les patients sous antiagrégants plaquettaires ou anticoagulants

  • Analyse anatomo-pathologique de l’adénome énucléé

Comment va se dérouler votre hospitalisation ?

Vous  serez convoqué le matin ou la veille de l’intervention dans le service.

Le temps opératoire dépendra du volume prostatique à traiter mais celui-ci dure en moyenne 1 heure.

La reprise de l’alimentation se fera le jour même dans le service.

La sonde vésicale sera retirée le plus souvent le lendemain de l’intervention.

Vous rentrerez à votre domicile le plus souvent sans sonde vésicale une fois la reprise des mictions constatée le lendemain de l’intervention.

Un arrêt de travail d’une quinzaine de jour vous sera remis.

Vous pourrez arrêter vos traitements à visée prostatique une fois l’intervention pratiquée.

Vous serez reconvoqué par votre chirurgien dans les 3 mois après l’intervention afin de réaliser une visite post-opératoire de contrôle.

Vous viendrez muni d’un dosage du PSA, d’un ECBU et d’une échographie réno-vésico-prostatique avec mesure du résidu post-mictionnel.

Les résultats de l’analyse anatomo-pathologique vous seront expliqués lors de la visite de contrôle.

Lorsque cette technique vous est proposée en chirurgie ambulatoire, vous rentrerez à votre domicile le jour même de l’intervention avec la sonde à demeure. Cette dernière sera retirée par notre infirmière de consultation dans les 48 heures suivant l’intervention.





 

 

Source: Association Française d’Urologie (www.urofrance.org)